12 janvier 2009

Voilà, c'est fini

      "On va pas s'dire au r'voir, comme sur le quai d'une gare"
Ca y est, mon rempla est terminé. 15 semaines et demi au total.

      Ce que j'en tire comme conclusion ? Je préfère les collégiens aux lycéens, en tout cas pour le moment. C'est peut-être aussi que je ne suis pas tombée dans le bon lycée...
Les BTS m'auront fait vivre des moments pas drôles du tout et m'auront bien fait douter de moi.Cependant, quand je regarde en arrière, 3 mois et demi plus tard, je me rends compte du chemin parcouru. Désormais, ils arrivent à l'heure, ne négocient plus (ou preque plus...) l'heure de la sonnerie, ne font plus trop les kékés de manière générale. Mais surtout, récompense suprême, quand je donne un exercice, ils le font. A minima certes pour une partie d'entre eux, mais tous font au moins semblant et essayent d'écrire un petit quelque chose. En début d'année, rester les bras croisés en gobant les mouches ne leur posait aucun problème. Et les copies me réservent en général quelques bonnes surprises, c'est en les corrigeant que je me rends compte que tout ce que je dis ne reste peut-être pas lettre morte, finalement.
Ma grande déception sera ma classe de seconde. Je pensais naïvement qu'en arrivant en lycée, j'aurais pu me lâcher un peu question littérature, et pouvoir souffler en ce qui concerne la discipline m'aurait plu. Eh bien que nenni ! J'ai peu d'expérience, mais cette classe me laisse un goût amer. Bavards, immatures, quelques meneurs, pas mal de suiveurs et une majorité silencieuce (enfin silencieuse, c'est une façon de parler...) qui joue sur la force de l'inertie. Pour certains, une attitude bouffie d'arrogance (à 15 ans, ça promet !), dénués de la politesse et du respect les plus élémentaires, te méprisant du haut de leur médiocrité affichée et revendiquée. Quelques bons gamins, tout de même. Heureusement. Ces dernières semaines, je n'ai eu aucun plaisir à venir leur faire cours, à préparer leurs cours même.
Et puis à côté de cela, il y avait mes 5ème. Oh bien sûr, ce n'est pas le monde des bisounours, mais à part le quota habituel (1 à qui j'aurais volontiers dévissé la tête, 2 que j'aurais attachés à leurs chaises avec plaisir,  2 ou 3 que j'aurais baîllonés au chatterton sans scrupules...), je vais les regretter. Ces gamins sont pour la plupart foncièrement gentils, ils sont presque émouvants dans leurs réactions d'enfants. Je les aime encore bien à l'âge-là.

      Du côté de la salle des profs, j'aurai été contente de rencontrer certains collègues, et je crois garder le contact avec l'une d'entre elles, une prof d'allemand. Mais le statut de TZR n'aide pas à nouer des liens, surtout en rempla de moyenne durée.

      Et maintenant, l'avenir. A court terme, puisque le Rec**Torat a daigné, dans sa grande mansuétude, a daigné me prévenir mercredi dernier de l'endroit où je commence à sévir à partir d'aujourd'hui. Roulement de trompettes et sonneries de tambours : 4 semaines dans un collège de ZEP.
Mais il y a du piquant dans cette histoire, sinon, ça ne serait pas drôle. Je suis la remplaçante de la remplaçante et les mômes n'ont pas eu français depuis le 8 Décembre. Ils vont être dans une forme olympique !

      Hermione, on ze route encore vers l'aventure !


      

Posté par Hermione0908 à 15:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Voilà, c'est fini

    Bon courage ! nous on sera là pour te lire en tout cas !

    Posté par Mademoisill, 12 janvier 2009 à 17:17 | | Répondre
  • Un de perdu, quelques autres de trouvés.

    L'avantage tu acquières une expérience colossale.
    L'inconvénient, ben tu construit rien et c'est usant à la longue.

    Plein de courage je t'envoie.

    Posté par Le CPE, 12 janvier 2009 à 22:29 | | Répondre
  • Je t'envoie plein de courage et de pensées positives!

    Posté par Manu, 13 janvier 2009 à 03:09 | | Répondre
  • Bon courage pour ce nouveau rempla! Ton cas me fait penser à celui de mon homme (TZR de son état lui aussi): il fait un rempla en ZEP en ce moment, et il remplace... la remplaçante de la prof!

    Posté par Anna, 13 janvier 2009 à 10:18 | | Répondre
  • Merci à tous pour vos encouragements.

    Au CPE : c'est vrai que j'acquiers de l'expérience, mais parfois à quel prix, celui de l'incertitude de mon lieu d'exercice et d'une capacité d'adaptation qui parfois m'étonne moi-même mais qui demande une énergie folle.

    A Anna : remplaçant du remplaçant, c'est délicieusement absurde, n'est-ce pas ?

    A Manu : tu peux m'envoyer du soleil de Gwada aussi ? Parce qu'en ce moment dans l'Est, on se les pèle grave !

    A Mademoisill : je viens d'aller faire un tour chez toi et de laisser quelques petits mots, reviens quand tu veux !

    Posté par Hermione, 14 janvier 2009 à 22:28 | | Répondre
Nouveau commentaire