04 mars 2009

Coïncidence

      Hier, j'ai, dans la joie et la bonne humeur qui me caractérisent quand je dois accomplir une corvée, j'ai, disais-je, corrigé un paquet de copies de troisième (je ferai un résumé complet de ce rempla quand il sera fini, façon exorcisme, mais pour l'instant, sachez seulement que cette classe s'apparente plus à un zoo qu'à autre chose. Bref.)
Comme je suis naïve et pleine d'espoir, je leur avais demandé pendant les vacances d'écrire deux quatrains lyriques, vu que ça faisait pas loin de 4 semaines que je les bassinais passionnais avec ça. L'année dernière, avec mes 4ème, ça avait super bien marché, ils m'avaient fait des trucs très sympa. Las ! Sur 18 copies, je n'en ai eu que 15, mais ça, je m'y étais préparée. C'est pendant la correction que le plus drôle est arrivé. Voilà la première copie qui m'a attiré l'œil. img001


En clair et sans décodeur, parce que la demoiselle a une écriture pas très lisible et que le scanner n'aide pas:
"Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux."

J'ai déjà lu ça quelque part... Voyons, où ai-je pu trouver ce texte... Ah mais c'est bien sûr ! L'Albatros de Baudelaire ! Dans le genre elle ne pouvait pas faire moins discret, je crois qu'on peut difficilement faire mieux...

La suite, c'est un jeune homme dont le texte était trop bien écrit pour être honnête, mais qui ne me disait rien. J'ai donc tapé la première phrase dans Gogole, et je suis tombée sur un forum où j'ai retrouvé le texte en intégralité. En plus de son zéro, il a hérité d'une capture d'écran agraphée à la copie. Et en parcourant ce même forum, sur le même message, j'ai trouvé un autre poème que j'avais lu dans une autre copie. La demoiselle a également eu droit à sa capture d'écran...
Quand j'ai rendu les copies, j'en ai profité pour lire L'Albatros, en insistant lourdement sur le fait que ce poème est très connu et rendre ensuite à la fautive sa copie, et j'ai expliqué aux deux autres que moi aussi j'ai internet et que je sais m'en servir un minimum. Réaction du reste de la classe : "Wesh Madame, mais c'est les experts vous!" (oui, ils font aussi des fautes en parlant...)

C'est pour ça qu'en entendant aux infos à midi qu'un gros malin allait faire ça, j'ai été un peu énervée. Pourquoi s'emmerder à corriger des copies à partir de maintenant ?


Posté par Hermione0908 à 21:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Coïncidence

    Dégouté je suis, c'est pas moi qui ai eu l'idée....

    Posté par Le CPE, 04 mars 2009 à 22:08 | | Répondre
  • Vive la discrétion ...
    Bon courage

    PS : Quelle est la race de ton "demi" cheval ?!

    Posté par Morgane, 04 mars 2009 à 22:22 | | Répondre
  • Ca me rappelle la fois où un élève (en lycée!) avait recopié un passage d'une pièce de Shakespeare et l'avait rendue comme production perso (Note: le tout en vieil Anglais, of course!) J'en ris encore! :O

    Posté par Anna, 05 mars 2009 à 00:05 | | Répondre
  • Quand j'étais au collège, c'était la mode d'écrire comme ça... Avec si possible une encre rose ou bleu turquoise et des gros rond en guise de point sur les i.
    Les profs détestaient.
    Moi j'ai toujours écris comme en CP pratiquement, enfin avec la prise de note, c'est beaucoup moins lisible =D

    Posté par Adèle, 07 mars 2009 à 15:15 | | Répondre
  • J'adore quand ils font ça... C'est à quel âge déjà qu'ils apprennent qu'une copie recopiée, ça se voit tout de suite? Ou c'est qu'en devenant prof que ça commence à s'entrevoir?
    Bon courage!

    Posté par Emily, 19 mars 2009 à 11:47 | | Répondre
Nouveau commentaire