19 janvier 2010

Estomaquée

      Journée de m***. Bon, il y en aura d'autres, et il y en aura des mieux aussi, mais des jours comme ça, je me dis que je ferais mieux de me trouver un autre boulot, qui ne me remettra pas en cause personnellement autant que celui-là.
La proviseure m'a demandé de manière informelle s'il y avait des problèmes dans l'avancée du programme avec les premières S, parce que le délégué des parents d'élèves l'a appelée. Certains élèves de cette classe se seraient plaints que nous sommes en retard dans le programme, parce qu'ils ne font pas la même chose que les autres classes (ça s'appelle la liberté pédagogique bande de petits crétins suffisants !). Déjà que je ne me sens pas à l'aise, parce que ne l'oublions pas, c'est ma première année en lycée et la première année que je prépare au bac, si en plus des interrogations et des critiques que je me fais à longueur de temps (je n'ai besoin de personne pour culpabiliser et me remettre en question, je fais ça très bien toute seule), les élèves s'amusent à me remettre en cause, là, je ne sais plus quoi faire.
J'ai été peinée et déstabilisée de cet événement, d'autant qu'ils font cela dans mon dos, ils ne m'ont jamais posé la question en classe ou demandé des précisions. Ils m'ont prise en traître, et je trouve que c'est vraiment mesquin. Je ne vous raconte pas quelle envie folle j'ai de les retrouver demain matin...
Maintenant, s'ils ont peur d'être en retard, c'est pas grave... Ils veulent avancer ? Eh bien ça sera "Arbeit !" (c'est mon côté j'habite en territoire germanophone qui me reprend...), marche ou crève !

Posté par Hermione0908 à 20:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Estomaquée

    Courage...

    Je sais bien ce que c'est. Tu sais, moi je suis PP cette année, et je te raconte mm pas l angoisse avant les conseils de classe... entre les parents qui se plaignent de ceci et la principale qui me défend pas, bien au contraire, bonne ambiance!

    Tu auras tjrs des classes ou des parents comme ça... c'est la seule chose que je puisse te dire. Donc, on respire, et on se dit que ça fait, hélas, partie du métier... comme les bonnes et les mauvaises classes...

    Posté par Anna, 19 janvier 2010 à 22:02 | | Répondre
  • Monte-Cristo

    Venge-toi et colle-leur un devoir sur "l'absurde en littérature: décrivez une balle de golf en vingt lignes, sans évoquer ni sa forme, ni sa couleur, ni sa fonction".
    Peut-être se rendront-ils compte qu'ils ont encore beaucoup à apprendre de leur professeur de français..

    Posté par Aspasie, 20 janvier 2010 à 11:34 | | Répondre
  • Le premier parant qui réussi à fair un maux sur le carnet sans fautte il a le droigt d'être écouter. Les autre : au chiotes !

    Posté par Micahuète, 21 janvier 2010 à 22:22 | | Répondre
  • @ vous 3 : merci les filles pour le soutien, j'avoue quand même que j'ai hâte que cette semaine cauchemardesque se termine.

    Posté par Hermione, 21 janvier 2010 à 22:56 | | Répondre
  • Je comprends bien ton désarroi. Quand tu parles de tes doutes déjà suffisamment déstabilisants, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Moi, c'est carrément une collègue (de physiques alors que je suis en anglais) qui se permet de me dire comment faire mes cours!

    Je serais toi, j'aurais demandé des comptes aux élèves. "Comment? Vous n'êtes pas satisfaits de mon cours et je suis obligée de l'apprendre par la proviseure? Vous n'êtes pas suffisamment matures pour venir me demander des explications?"
    Et puis là, tu leur expliques toutes tes raisons de procéder comme tu le fais. En disant que tu penses que c'est beaucoup plus efficace ainsi et que tu t'adaptes à leurs besoins à eux et pas la peine d'aller regarder ailleurs. Ensuite tu leur dis que tu es tout de même un peu plus qualifiée qu'eux pour faire ton métier.

    Bon, ça, c'est la théorie. Ou plutôt ce qu'on rêve de pouvoir leur dire! mais peut-être que ça marcherait.

    J'espère que ta semaine s'est mieux terminé!

    Posté par Zzaz, 24 janvier 2010 à 11:11 | | Répondre
  • Laisse râler. Nous les élèves, on râle toujours contre nos profs, il faut bien animer les repas du soir...
    Et bien sûr, les parents-poule s'inquiètent de l'avancée de leur enfant, se demandent si il aura son bac... J'ai eu d'excellents résultats en anglais au bac avec un prof en terminale qui ne "faisait pas comme tout le monde"... Et aujourd'hui encore, je ne m'en plaint pas.

    Posté par Ju', 09 mars 2010 à 21:40 | | Répondre
Nouveau commentaire